La mutuelle prévoit le remboursement des frais d'hospitalisation. Vous pouvez cependant souscrire une assurance hospitalisation. Pourquoi ?

L'assurance hospitalisation est un complément au remboursement des frais d'hospitalisation prévu par la mutuelle

Le système de sécurité sociale en Belgique a pour objectif d'intervenir financièrement dans un certain nombre de cas. La sécurité sociale comprend entre autre les pensions, les indemnisations en cas d'invalidité, les indemnisations en cas de chômage, les allocations familiales, les indemnisations en cas de maladie.

Les mutuelles se chargent de régler tous les aspects administratifs et financiers pour la sécurité sociale. Elles sont le point de contact pour la population.

Combien vous sera précisément remboursé lors d'une visite chez le docteur, lors d'une hospitalisation, lors d'une opération spécifique,... est décidé au sein d'un comité de concertation avec le gouvernement.

Le remboursement n'est pas équivalent au coût réel : nous connaissons le ticket modérateur chez le médecin traitant, les coûts d'une hospitalisation (coût de la chambre, des médicaments, du chirurgien,...) sont parfois 3 à 5 fois plus élevés que ce que vous retouchez de la mutuelle.

C'est précisément pour ces raisons que les assurances hospitalisation existent. Elles prennent à leur charge ce que la mutuelle ne rembourse pas : il s'agit d'un complément à la sécurité sociale.

La mutuelle ne rembourse pas tout ou certaines choses de manière très limitée. Pensez simplement aux soins dentaires, aux lunettes et montures, à l'hospitalisation à l'étranger,... mais également un certain nombre de techniques de traitement, du matériel médical, des implants ou des médicaments. Dans ces cas ci également les assurances hospitalisation peuvent jouer un rôle et intervenir pour tout ou partie de ces coûts pour lesquels la mutuelle n'intervient pas.

Voici un exemple :

- Environ 25% des frais médicaux ne sont pas remboursés

- En 2011, en cas d'hospitalisation, un patient payait en moyenne 526€ de sa poche. Si le patient choisissait une chambre seule, le montant non remboursé s'élevait à 1.312€ en moyenne.