La règle proportionnelle en assurance incendie : qu'est ce que c'est ?

L'assurance incendie appliquera dans certains cas la règle proportionnelle pour vous indemniser en cas de sinistre. Dans quels cas ?

Lorsque vous avez été victime d'un sinistre incendie, sinistre dégâts des eaux, sinistre catastrophe naturelle,... l'assurance vous indemnise. Mais dans certains cas elle pourra décider de vous indemniser selon la règle proportionnelle.

Cette règle proportionnelle sera appliquée en cas de sous assurance constatée lors de l'estimation des dégâts par votre compagnie d'assurance. Ce qui veut dire que l'assurance estime que la valeur assurée de votre habitation est inférieure à la valeur réelle de celle-ci.

La règle proportionnelle sera alors appliquée et vous ne serez certainement pas indemnisé pour la totalité des dégâts subis.

Comment se passe une indemnisation sur base de la règle proportionnelle ?

La règle proportionnelle s'applique comme ceci : montant du dommage x valeur assurée / valeur à assurer

Concrètement : Une maison de 300.000€, récemment rénovée, a subi des dommages pour un montant de 50.000€. Suite aux rénovations et après estimation, la maison a une valeur de 350.000€. Le propriétaire ne sera malheureusement indemnisé que de 42.857€ pour les dégâts.

50.000€ x 300.000€ / 350.000€ = 42.857€

Comment faire pour éviter l'application de cette règle proportionnelle ?

Afin d'éviter l'application de cette règle proportionnelle, deux solutions se présentent :

- Opter pour une formule au 1er risque : vous assurez ici votre habitation pour un montant précis. En cas de sinistre, vous serez indemnisé jusqu'à ce montant maximum

Si vous assurez votre habitation pour un montant de 300.000€, l'indemnisation ne dépassera jamais ce montant.

- Opter pour une formule se basant sur une grille d'évaluation : vous assurez ici votre habitation sur base d'une grille vous permettant de correctement évaluer votre habitation (superficie, nombre de pièces,...)

N'oubliez pas d'informer votre assurance lorsque vous faites des aménagements, rénovations et autres dans votre maison. Elle n'en aura que plus de valeur et vous risquez de tomber dans un cas de sous assurance si vous n'informez pas votre assureur.

Il n'est par contre pas utile d'être sur-assuré, vous n'avez aucun intérêt à être assuré au delà de la valeur. Votre indemnisation sera toujours équivalente à la valeur de ce que vous avez effectivement perdu.

Pour être correctement assuré, remplissez le questionnaire assurance incendie ici et comparez !