Quelles choses doivent être réglées par les survivants après un décès ?

Nous sommes liés à un grand nombre d'organismes et de collectivités lors de notre vie. Lorsque l'on meurt, ces relations ne s'arrêtent pas automatiquement

Après le décès d'une personne, les survivants vont devoir régler un grand nombre de choses en lien direct avec le décès mais à côté de cela penser à plein d'autres choses qui devront aussi être réglées.

Les pompes funèbres peuvent vous aider à régler tous les aspects liés à l'enterrement, une assurance obsèques quant à elle propose parfois des services pour les choses moins évidentes.

Quelles questions doivent être réglées ? Un aperçu :

- L'employeur, le syndicat, le comptable, le fiscaliste, la mutuelle, les allocations familiales, la sécurité sociale, le service des pensions,... doivent être informé du décès.

- Les relations avec le monde financier : tous les contrats d'assurance (auto, incendie, hospitalisation, familiale,...), les comptes auprès des différentes banques. D'autres placements éventuels auprès d'institutions financières.

- La DIV (Division Inscription Véhicules)

- Tous les services publics (fournisseurs de gaz, électricité, télévision, Internet, téléphonie mobile,...)

- Tous les abonnements à des magazines, journaux,...

- Appartenance à des associations,...

En plus de cela, de nombreuses personnes ont des accès et mots de passe sur différents sites internet. Doivent-ils également être arrêtés ?

Sur Internet, il est aujourd'hui possible de créer un coffre-fort virtuel dans lequel vous pouvez conserver des informations et documents pour vos survivants. Ils ne doivent donc plus chercher l'information. Plus d'infos sur comment cela fonctionne sont disponibles ici.