Le deuxième pilier de la pension : la pension extra-légale

A côté de la pension légale, le législateur a permis de se constituer une pension extra-légale via son employeur.

La pension extra-légale est toujours une pension qui est organisée par l'employeur. L'employeur souscrit une assurance groupe ou un fonds de pension pour l'employé. Cette assurance groupe ou fonds de pension peuvent être constitués d'un ou plusieurs avantages :

- Un capital en cas de décès

- Un capital à l'âge de la retraite

- Une rente en cas d'invalidité

- Une intervention en cas d'hospitalisation


La prime est en partie payée par l'employeur et en partie par l'employé via une retenue sur salaire.


La description précise des avantages se trouve dans un règlement et ces avantages sont identiques pour tous les employés de la même catégorie.


Le fisc a associé des avantages à cette pension extra-légale : les primes sont fiscalement déductibles des revenus et la taxation sur le capital à la date d'échéance est limitée.


Depuis quelques années, il existe également un fonds de pension sectoriel. Tout le secteur bénéficie alors d'un règlement dans lequel les avantages et primes sont précisés.


Par extension, des possibilités similaires existent également pour les indépendants. Ils bénéficient également d'avantages fiscaux comparables à l'assurance groupe mais adaptés à leur statut spécifique.


Conclusion : tout le monde n'a pas les avantages de l'assurance groupe, le fonds de pension ou le fonds sectoriel. Environ 15% de la population peut compter sur une pension extra-légale. La pension extra-légale et la pension légale peuvent constituer un certain montant pour vos vieux jours. Énormément de gens ne savent pas ce que contient leur pension extra-légale en terme de capital.