Comment être sûr que vous pourrez en toutes circonstances remboursez votre emprunt ? L'assurance décès (solde restant dû) et l'assurance incendie vous y aide !

Le remboursement d'un emprunt peut se faire grâce aux revenus. Mais êtes-vous sûr de pouvoir remboursez sans problèmes pendant toute la durée de l'emprunt ? Que se passera-t-il en cas de décès de votre conjoint ou d'incendie de votre maison ?

Afin de savoir si vous allez pouvoir rembourser votre emprunt à la banque en toutes circonstances, nous partons du principe qu'avec les revenus mensuels c'est tout à fait faisable. La banque limitera toutefois le montant de l'emprunt en fonction de vos revenus. De manière générale on ne peut pas consacrer plus d'un tiers de ses revenus au remboursement d'un prêt hypothécaire. Mais quelles sont les circonstances qui pourraient mettre en péril le remboursement de votre emprunt ?

1. Le décès de votre conjoint ou vous-même

Aussi triste que cela puisse être, la banque va exiger le remboursement de l'emprunt. C'est pour cela qu'il vaut mieux assurer un événement aussi imprévisible que la mort via une assurance communément appelée « assurance décès ». 

Quelles sont les différentes « assurances décès » ?

- Assurance de groupe : dans la plupart des assurances de groupe, un capital est prévu en cas de décès. Ce capital a pour objectif de remplacer le revenu qui a disparu. Très souvent on tient compte de la situation familiale tel que le nombre d'enfants. Il est important de vérifier si les 2 conjoints ont une assurance groupe avec un capital en cas de décès et est-ce que ce capital décès est suffisant ? Pas uniquement pour le remboursement de l'emprunt mais également pour continuer à vivre correctement. 

- Assurance vie individuelle : est-ce que cette assurance prévoit-elle aussi un capital décès ? Si c'est le cas, ce capital peut lui aussi rembourser une partie de l'emprunt.

- Assurance solde restant dû : l'assurance solde restant dû est l'assurance sur mesure pour un emprunt. Elle remboursera tout ou partie de votre emprunt en fonction de la couverture choisie. Cette assurance n'est pas obligatoire mais la banque liera très souvent l'assurance à l'emprunt. La banque ne veut pas prendre le risque et vous demandera de souscrire une telle assurance.

2. L'assurance incendie

Le bien immobilier est une garantie pour le remboursement de l'emprunt. Si vous ne remboursez pas l'emprunt, la banque peut vendre le bien immobilier et ainsi se rembourser l'emprunt. L'assurance incendie garantit que vous serez indemnisé en cas d'incendie. De cette façon votre bien immobilier garde sa valeur. Une assurance incendie n'est pas obligatoire. Mais comme pour l'assurance solde restant dû, la banque vous demandera de souscrire une assurance incendie. La banque ne veut prendre aucun risque et vous demander de souscrire une telle assurance. 

3. Vos revenus

Vos revenus sont-ils garantis ? Êtes-vous sûrs de pouvoir, pendant toute la durée de l'emprunt, rembourser l'emprunt et ses intérêts ?

Il est également possible d'assurer ses revenus, du moins en partie

Il est possible de perdre ses revenus suite au chômage ou à une invalidité. Il n'existe aucune assurance individuelle contre l'invalidité. Il existe des réglementations régionales mais elles ont une portée limitée.

L'invalidité peut s'assurer. 

Plusieurs formes existent : soit un capital en cas d'invalidité suite à un accident, soit une assurance pour un revenu de remplacement si vous êtes invalide permanent

Cette assurance invalidité n'est pas bon marché. Certaines assurances de groupe proposent une intervention en cas d'invalidité.

Conclusion : acheter un bien immobilier, contracter un emprunt, cela ne se fait pas tous les jours. Il est donc important de savoir ce pour quoi vous êtes assuré en cas de décès, d'invalidité et d'incendie.