Quel capital décès souhaitez vous assurer via l'assurance solde restant dû ?

Il est possible de choisir le capital que vous souhaitez assurer pour votre assurance solde restant dû. Il est également possible de choisir pour quel emprunteur vous désirez une assurance ou pour les deux.

Quel est le but de l'assurance solde restant dû ?

Un emprunt a été contracté auprès d'une banque. Cet emprunt et ses intérêts doivent être remboursés à l'aide de vos revenus. La question est de savoir si il vous sera toujours possible de rembourser cet emprunt ? Même si un événement imprévu se produit tel que le décès de l'un des emprunteurs. Que se passe-t-il donc lorsque le revenu de l'un des deux n'est plus là pour rembourser le prêt hypothécaire en cours ?

Par exemple :

- A deux vous avez un revenu de 3.500€ net. L'un apporte 2.000€ net et l'autre 1.500€ net. 

- La banque vous a accordé un emprunt en fonction de ces revenus 

- Le prêt hypothécaire a une durée de 20 ans et à un taux de 3,95%

- La banque peut donc vous prêter 215.900€ et vous remboursez mensuellement 1.295€

Cela signifie que 37% de vos revenus mensuels nets seront consacrés au remboursement de l'emprunt. 

Que se passe-t-il en cas de décès de l'un des conjoints ?

Si la personne ayant un revenu de 1.500€ net venait à mourir, le seul revenu encore disponible serait de 2.000€ net par mois. Ce qui signifie qu'il faudrait pouvoir vivre avec 705€ par mois en remboursant un emprunt de 1.295€ par mois.

Si la personne ayant un revenu de 2.000€ net venait à mourir, le seul revenu encore disponible serait de 1.500€ net par mois. Il resterait 205€ pour terminer le mois !

Cet exemple montre la réelle nécessité d'une assurance solde restant dû lorsque un emprunt a été contracté. L'option idéale serait que les deux conjoint optent pour un capital décès couvrant la totalité de l'emprunt à savoir 215.900€ dans l'exemple. En cas de décès de l'un des deux, l'emprunt sera complètement remboursé à la banque grâce au capital décès. Le conjoint survivant conserve son salaire complet et peut rester dans le logement qui est désormais payé.

Il est bien évidemment possible de ne pas couvrir les deux conjoints à 100%. Le conjoint ayant un revenu de 2.000€ pourrait être couvert à 100% et le conjoint ayant un revenu de 1.500€ être couvert à 80%. Ce qui veut dire que le conjoint au revenu de 2.000€ devra encore payer 20% de l'emprunt en cas de décès de son conjoint.

Conclusion : Afin de savoir quel capital décès choisir, il faut tenir compte des revenus des deux conjoints. Le conjoint qui gagne le plus, devrait idéalement être couvert à 100% en cas de décès et pour l'autre un choix entre 50% et 100% peut être fait. Les deux conjoints pourront ainsi en cas de décès de l'un des deux, continuer à vivre avec un revenu suffisant. 

Comparez les primes de l'assurance solde restant dû et optez pour le capital décès qui vous convient le mieux.