Combien coûte la prime de l'assurance solde restant dû ? Comment cette prime est-elle calculée ?

La prime de l'assurance solde restant dû ne peut être calculée que lorsque l'emprunt est défini : montant de l'emprunt, taux d'intérêt et la durée de l'emprunt. Ces éléments forment la base de la prime de l'assurance solde restant dû.

L'assurance solde restant dû est l'assurance qui verse un capital en cas de décès. Le capital au moment du décès couvrira tout ou partie de l'emprunt en fonction de la formule choisie. 

Il existe deux possibilités pour calculer la prime assurance solde restant dû :

1. Une prime assurance solde restant dû garantie : une prime à payer qui ne peut donc pas être modifiée

Afin de calculer la prime d'assurance solde restant dû, les assurances utilisent des tables de mortalité. Ces tables indiquent l'âge de mortalité des belges. D'après ces tables il est possible de déterminer l'âge auquel quelqu'un peut mourir. Sur cette base, les assureurs déterminent la prime à payer pour une assurance solde restant dû.

Les tables de mortalité utilisées par tous les assureurs sont :

- des tables belges

- sur base de toute la population

- sans aucune forme d'antisélection. Cela signifie que tout le monde fait partie de cette table de mortalité : personnes saines, personnes malades, personnes assurées ou non, hommes, femmes,...

La prime obtenue est alors garantie. Ce qui veut dire que la prime d'assurance solde restant dû restera la même pour toute la durée de l'assurance. Si le prêt hypothécaire a une durée de 20 ans, la prime assurance solde restant dû ne changera pas pendant 20 ans.

2. Une prime assurance solde restant dû d'expérience : une prime moins chère mais non garantie

Afin de calculer la prime d'assurance solde restant dû, les assureurs utilisent dans ce cas ci une table de mortalité appelée d'expérience. Ces tables sont basées sur les personnes qui sont déjà assurées. En effet, pour être assuré, les compagnies d'assurance doivent vous accepter. Tout le monde n'est pas accepté. C'est pourquoi les primes calculées sur base de cette table d'expérience sont moins chères. Les chances de mortalité suivant cette table sont inférieures. Il est possible d'arriver à des différences de 40% à 70% entre la prime garantie et la prime d'expérience.

Les primes d'assurance solde restant dû basées sur une table de mortalité d'expérience ne sont pas garanties. D'après la loi actuelle, la prime peut être garantie pendant 3 ans maximum. Par la suite, l'assureur peut éventuellement modifier la prime. Si les chances de mortalité évoluent et deviennent plus importantes, cela peut arriver. Jusqu'à présent cela n'est encore jamais arrivé. Nous vivons tous plus longtemps. Les chances de mortalité plus jeune sont donc plus faibles et les primes d'assurance solde restant dû sont donc plus faibles.

Y a-t-il une différence entre hommes et femmes pour la prime d'assurance solde restant dû ? Plus depuis 2012 !

Les femmes vivent plus longtemps que les hommes. La chance qu'elles meurent jeunes est plus faible. La prime pour une assurance solde restant dû pour une femme sera donc moins élevée que pour un homme. Suite à un jugement, la différence de prime sur base du sexe n'est plus possible à partir de 2012. Jusque là c'était encore possible et les femmes payaient sensiblement moins que les hommes.

Conclusion : si vous désirez assurer votre prêt hypothécaire, vous avez le choix. Ou vous choisissez une prime garantie et celle-ci ne sera pas modifiée. Ou vous optez pour une une prime d'expérience moins chère mais qui ne sera pas garantie. Vous prenez alors le risque de payer un supplément si la mortalité devait augmenter auprès des jeunes.

La différence est importante, comparez donc bien les différentes primes d'assurance solde restant dû !