L'épargne-pension augmente votre pension légale.

Nous connaissons tous l'épargne pension. Beaucoup d'entre nous ont déjà une épargne-pension. Ce n'est pas seulement un avantage fiscal intéressant, c'est également nécessaire. Après tout, la pension légale n'est suffisante que pour satisfaire vos besoins de base. Vous devez donc épargner pour pouvoir bénéficier d'une pension méritée.

Demander un devis maintenant

Quels types d'épargne-pension existe-t-il chez un assureur ?

Vous pouvez prendre votre épargne-pension auprès d'un assureur ou d'une banque.

Avec un assureur, vous pouvez investir votre prime d'épargne-pension dans un contrat d'assurance.

Vous avez 2 options : soit vous choisissez un produit "branche 21", soit un produit "branche 23".

Les produits de la branche 21 ont un capital garanti. Ainsi, vous obtenez un rendement garanti de p ex de 0,5%. Pour cette raison, vous ne pourrez jamais perdre d'argent. Une garantie du capital annuelle est intégrée au produit. Pour ce type de produit, la garantie de l'État de 100.000 € est d'application en cas de faillite de l'assureur. Pour les produits de la branche 21, l'assureur peut décider d'augmenter le rendement garanti avec des participations aux bénéfices.

Les produits de la branche 23 sont investis en bourse via un fonds. Vous pouvez choisir un fonds à risque limité ou un fonds à risque plus élevé. Vous pouvez également appliquer une garantie du capital. Dans ce cas, la garantie de capital vous assurera de toujours recevoir votre investissement à la date d'expiration de votre contrat. Si vous arrêtez avant la date d'échéance, cette garantie ne s'applique pas. La garantie de l'État de 100.000 euros ne s'applique pas aux produits de la branche 23.

Quelles formes d'épargne-pension existent dans les banques ?

Dans ce cas on parle d'un fonds d'épargne-pension ou compte d'épargne pension. Votre prime est investie dans un fonds que vous choisissez. Ce fonds est ensuite investi en bourse. Vous pouvez choisir entre des fonds avec un risque limité ou un risque plus élevé. Il n'existe pas de garantie du capital pour les fonds épargne-pension. La garantie de l'État de 100 000 € ne s'applique pas non plus.

Quel est le montant maximum que vous pouvez investir pour votre épargne retraite ?

Auparavant, ce montant est indexé annuellement.

Vous avez le choix :

  • vous bénéficiez d'une réduction d'impôt de 30% sur votre prime de maximum 980€ pour 2019 (maximum 294€ €)
  • vous choisissez le montant maximal de 1260€ avec une réduction d'impôts 25% ou 315€.
  • Vous n'avez pas à investir le même montant chaque année
  • Il existe un régime fiscal favorable lorsque vous récupérez votre capital de votre pension.

N'oubliez pas !

Si vous cohabitez ou êtes marié, chaque partenaire peut souscrire une épargne-pension et profiter ainsi de l'avantage fiscal.

Chacun a la possibilité de souscrire une épargne-pension avec le montant maximal et de profiter de la réduction d'impôts.

Quel est la taxation de votre épargne-pension ?

Aujourd'hui, la règle est la suivante :

  • depuis 2016, vous paierez 8% d'impôt sur la réserve constituée de votre épargne-pension.
  • Cette taxe de 8% sera appliquée à la réserve à votre soixantième anniversaire.
  • vous avez souscrit un régime d'épargne-pension alors que vous aviez déjà plus de 55 ans ? Ce contrat devra durer au moins 10 ans. Dans ces cas, vous payez la taxe de 8% à la date d'échéance finale. Par exemple, une personne commence son épargne-pension à 58 ans. Ensuite, son contrat durera jusqu'à 68 ans et la taxe ne sera imposée qu'à 68 ans.

Il existe encore des exceptions et des mesures transitoires, mais elles expireront en 2019.

Sur quel capital êtes-vous imposé ?

Avec un assureur et une épargne-pension de la branche 21 ou de la branche 23, vous paierez l'impôt sur la réserve constituée au moment de la taxation. Plus votre capital est élevé, plus il y a d'impôts. Avec les produits branche 21, l'assureur peut également accorder une participation aux bénéfices. Celle-là n'est jamais taxée.

La règle est différente pour une banque et un fonds d'épargne-pension. Là, le résultat de l'investissement dans le fonds n'est pas pris en compte pour définir la base taxable

Pour percevoir la taxe, un calcul est effectué pour déterminer un "capital fictif". Ceci prend en compte un rendement de 6,25% sur vos dépôts avant 1992 et de 4,75% sur les dépôts après 1992. Vous devrez donc payer l'impôt sur ce capital fictif.

Faire ou ne pas faire d'épargne-pension ?

La réponse à cette question est simple :

  • la pension légale est très basse. Les cols blancs et les travailleurs indépendants perçoivent une pension légale ne dépassant pas +/- 1500 € par mois. Les fonctionnaires ont un statut de pension spécial. Cela leur donne une pension plus élevée. Cela fluctuera autour de 2000 €. Pour chaque individu ces montant sont différents. Votre pension dépendra de votre carrière ainsi que de votre salaire. Vous pouvez calculer votre pension légale sur le site du gouvernement : www.sfpd.fgov.be
  • Vous devrez certainement économiser pour compléter cette pension légale. Cela peut déjà être fait par votre employeur via une police d'assurance de groupe ou un fonds de pension. En outre, l'épargne retraite est certainement une bonne option pour compléter votre pension légale.
Oui je demande un devis maintenant